Découvrez la technologie de sonar multifaisceaux du Service hydrographique du Canada

Galerie photos

Le Service hydrographique du Canada (SHC) est une organisation appartenant à la Direction des sciences de Pêches et Océans Canada qui utilise des technologies de pointe pour réaliser des levés hydrographiques des lacs, des rivières et des océans du Canada afin de garantir leur utilisation sécuritaire et durable ainsi que pour appuyer la navigation. Depuis plus de 130 ans, le Service hydrographique du Canada est également responsable de la publication et de la mise à jour de cartes marines et de publications nautiques, en format papier et électronique, ainsi que de la surveillance des marées, des courants et des niveaux d'eau, et de la prestation d'autres services.

Le Service hydrographique du Canada prend des mesures hydrographiques et océanographiques et il est chef de file en ce qui a trait aux systèmes multifaisceaux et à la technologie de modélisation des données issues de ces systèmes. La plupart des levés du Service hydrographique du Canada sont effectués au moyen de la technologie de sonar multifaisceaux à bord d'embarcations spéciales qui sont déployées soit d'un navire, soit de la terre ferme.

Le sonar multifaisceaux est une technologie de pointe qui permet d'envoyer des centaines de faisceaux sonores dans l'eau et de retransmettre les données à des ordinateurs afin de capturer des images des fonds marins. Les images générées à partir des données permettent aux scientifiques de « voir » les dangers pour la navigation, les paysages et les caractéristiques géomorphologiques qui se cachent sous l'eau. Les données des sonars multifaisceaux ont de nombreuses applications dans le domaine maritime, que ce soit pour les pêches, le génie, ou la science. Les scientifiques s'en servent lors de la création des zones de protection marine (ZPM), des aires protégées en vertu de la Loi sur les océans pour la conservation et la protection des écosystèmes marins du Canada.

Image multifaisceaux prouvant l'existence de chutes deux fois plus hautes que celles du Niagara il y a environ 10 000 ans. (Tobermory, Ont.)

Image multifaisceaux montrant des stries dans le lit marin causées par la dérive des icebergs.

En plus des levés et de la cartographie servant à sécuriser la navigation, le sonar multifaisceaux permet aussi au Service hydrographique du Canada de sonder les objets qui se trouvent au fond des mers, dont les épaves, et d'en tirer des images à haute résolution. Dans le cadre du projet du détroit de Victoria de cette année, réalisé avec plusieurs partenaires, et de la découverte historique dans les eaux Arctiques du navire perdu de Sir John Franklin, le HMS Erebus, le Service hydrographique du Canada a réalisé des levés multifaisceaux du site et a produit des images tridimensionnelles du navire qui ont permis aux archéologues marins de Parcs Canada de confirmer l'identité de l'épave. Les données multifaisceaux continueront de permettre aux archéologues et aux chercheurs d'effectuer des analyses plus poussées. La découverte de l'épave du HMS Erebus constitue un événement formidable pour l'histoire du Canada, et cette réussite a été possible grâce aux importants travaux scientifiques qu'entreprend le Service hydrographique du Canada.

mage de l'épave du NSM McKenzie générée grâce à des sonars multifaisceaux en Colombie-Britannique.

Pour de plus amples renseignements :

À propos : Mesurer la profondeur à l'aide d'échosondeurs et de sonars

Date de modification :